Musique

Ateliers de musique

L’accent est mis surtout sur la technique instrumentale. Se munir d’un instrument en ordre de marche et bien réglé. Il n’y a pas d’instruments disponibles sur place sauf mention contraire. Un enregistreur peut s’avérer utile.

 

5. Cornemuse

 

Animatrice : Birgit BORNAUW (Ere-Tournai)

Après avoir pratiqué le violon classique, Birgit découvre la cornemuse à l’âge de 15 ans, grâce aux stages de musique traditionnelle de Gooik. Le « Folk Festival Dranouter » l’envoie partout en Europe avec son trio Netel. C’est à cette occasion qu’elle découvre différentes traditions musicales. Après une série de stages, concerts, enregistrements, … Elle entre au conservatoire de Louvain pour y étudier la musette baroque et la cornemuse, elle y obtiendra un master. Elle se consacrera aux musiques traditionnelles avec notamment son trio de cornemuses Griff qui a sonné partout en Europe et en dehors. Birgit a également enseigné la cornemuse, le jeu d’ensemble et l’histoire de la musique dans beaucoup d’endroits en Belgique (Académie de Gooik, Muziekpublique, stages de Gooik, Borzée, Floreffe, Draailier & Doedelzak aux Pays-Bas, Cric Crac Compagnie en France, Allemagne...) et actuellement dans l’Académie de Musique d’Ypres et le Conservatoire de Gand.

On la retrouve actuellement dans plusieurs projets : Le groupe franco-belge Bon matin, le Collectif Muzikaciné, le Duo Birgit Bornauw & Benjamin Macke 

Niveau : Pouvoir tenir la pression et jouer couramment dans une octave, notions de sib et mib.

Matériel : une cornemuse en sol, de quoi enregistrer.

Contenu : « A partir d’un répertoire traditionnel ou contemporain, le travail se fera principalement d’oreille et sera orienté sur le phrasé typique des danses. Pour y arriver, nous utiliserons différentes techniques et ornementations telles que trille, vibrato, picotage, etc.

Nous travaillerons aussi le jeu d’ensemble avec des conduites de voix adaptées aux différents niveaux ».

Infos : birgit.bornauw@gmail.com  et  http://www.birgitbornauw.be/

 

6.Violon 

 

Animatrice : Margaux LIENARD (Lille)

Niveau : Maîtriser la 1ère position, savoir jouer d’oreille

Contenu : «Nous aborderons lors de ce stage le répertoire de violon de quelques pays d’Europe Occidentale (Irlande, Suède, France…) mais si l’envie nous prend, nous irons gaiement jusque dans les Balkans et pourquoi pas au Tibet ! A partir de ce répertoire adapté à tous niveau, ceux qui le souhaitent pourront travailler plus profondément le style à travers les ornementations, le phrasé et les variations. Dans le but d’être autonome au sein d’un groupe, nous nous mettrons tantôt dans le rôle de l’arrangeur, tantôt dans celui d’accompagnateur (travail de recherche d’accords et de 2e voix). Nous profiterons également de ces deux jours pour revoir de bases de technique instrumentale (posture, efficacité et justesse de la main gauche, tenue d’archet, son, justesse…) indispensable pour se faire plaisir sur le violon».

Matériel : Un violon en bon état, un enregistreur et de quoi écrire.

Infos : +33 6 02 61 48 44    margaux.lienard@gmail.com   www.margauxlienard.com

 

7. Harpe

 

Animatrice : Hoëla BARBEDETTE (Maël Carhaix-France)

Hoëla a grandi en Centre-Bretagne, où elle a appris la harpe celtique mais aussi la bombarde et la clarinette bretonne. Elle a commencé à jouer en concert et fest-noz dès le milieu des années 90, développant un jeu original de la musique traditionnelle à la harpe, tonique et inventif. Parmi de multiples expériences musicales, elle a enregistré plusieurs albums en Duo, en Solo ou avec des groupes dont un avec « Bon Matin » (quartet Birgit Bornauw, Marinette Bonnert, Juliette Collache et Hoëla).

Titulaire du Diplôme d’Etat de professeur de musique traditionnelle, Hoëla enseigne dans le Finistère et donne régulièrement des stages en France et à l’étranger

Niveau : Harpistes de tous niveaux sauf grands débutants.

Objectif : «Au programme, des danses et airs plus lents de Bretagne et d’autres régions de France ou d’Europe. Après un apprentissage oral qui comprendra du chant et/ou l’écoute des sources, nous nous intéresserons à tout ce qui donne pertinence, style et personnalité au jeu de harpe en musique trad : technique, phrasé et appuis, micro-variations, ornementations, accompagnement à la main gauche, « dansabilité »… Chacun y puisera selon ses possibilités. Les partitions seront données à la fin du stage».

Matériel : Il est recommandé d’apporter un enregistreur.

Infos : +33 6 74 19 28 58     hoela.barbedette@wanadoo.fr    www.hoelabarbedette.eu

 

6. Accordéon diatonique 

 

Animateur : Jeroen LAUREYSSENS (Gand)

Niveau : Tout niveau sauf tout débutant.

Contenu : «A partir de chouettes mélodies, nous travaillerons différentes techniques sur notre instrument. Comment ornementer et varier une mélodie ? Comment imaginer soi-même une seconde voix ? Comment jouer de la main gauche autrement qu’avec « poum tchac tchac » ? Comment jouer des accompagnements à la main droite et avec quelles rythmiques ? Nous apprendrons les mélodies à l’oreille, les partitions seront envoyées par la suite».

Matériel :

-Accordéon diatonique G-C, merci d’indiquer lors de votre inscription si vous avez un 3 rangs

-enregistreur

-de quoi prendre des notes.

Infos : jerrelaureyssens@gmail.com

 

9. Jeu d'ensemble musique suédoise

 

Animatrice : Elisabet BROUILLARD (Bruxelles)

Musicienne belgo-suédoise, Elisabet a découvert l’accordéon diatonique et l’univers du trad en 1997 avec Didier Laloy et Bruno Letron. Dans un premier temps, elle a beaucoup fréquenté les scènes des cafés-théâtres bruxellois (Irma Goulak, lthéâtre du N’ombr-île, les Fridas...). Dans la même période, elle a remplacé épisodiquement Didier Laloy dans le goupe galicien Ialma. Elle s’est aussi progressivement intéressée à la musique improvisée (stages de Mustradem en France, cours chez Michel Massot et Garrett List en Belgique).

Elle se rend souvent en Suède, le pays de sa mère, et au fil du temps, notamment par la “semaine de Föllinge” (Jämtland), elle découvre les mélodies traditionnelles de là-bas qu’elle adapte à l’accordéon diatonique de manière subtile et personnelle.

Elle fait actuellement sonner son accordéon diatonique au sein de différents projets de musique traditionnelle, folk, improvisée (Varsågod, Izberg, les Oranges Givrées).

Elle donne régulièrement des stages de musique suédoise et enseigne également la langue et la traduction suédoise à l’Université de Mons (Belgique).

Niveau : Les participants devront être « autonomes » sur leur instrument (capables de trouver eux-mêmes leurs notes et doigtés).

Contenu : « Lors de cet atelier, nous apprendrons, d’oreille, des morceaux issus du répertoire traditionnel suédois. Une attention particulière sera portée au rythme spécifique de chaque morceau en rapport avec la danse ainsi qu’au plaisir du son d’ensemble et de l’écoute. Nous travaillerons des arrangements « simples et efficaces », qui donneront je l’espère, à chaque musicien la possibilité d’intervenir à son niveau tout en soulignant les lignes mélodiques et rythmiques du morceau».

Matériel : Tous les instruments sont les bienvenus.

Infos : 0475 361564